vendredi 21 juin 2013

RUE DES TOURNELLES - REIMS

Au 3 rue des Tournelles à Reims se trouve une maison qu'on croirait venue tout droit de la Renaissance.
En fait, elle fut construite en 1898, par un architecte, parisien d'origine, mais installé à Reims depuis longtemps: Léon Margotin (1859-1937). Cet important personnage fut aussi sculpteur et professeur à l'école des Beaux-Arts de Reims.

La rue des Tournelles doit son nom au fait qu'on y utilisait des tours (ou tournelles) pour fabriquer des fuseaux destinés à la filature et au tissage. Une rue voisine s'appelle d'ailleurs rue des Fuseliers. Ceci veut dire que le quartier était occupé par la corporation des fabricants de matériels pour filatures.
                      

               

Il est dommage que cette maison se trouve accolée à une verrue rougeâtre dans le style des années soixante et qui n'a rien à voir avec sa personnalité.

En revanche, sur son autre flan,c'est-à-dire au n°5, une maison qui date certainement des années trente est beaucoup plus en harmonie avec le voisinage. Occupée par un antiquaire-restaurateur, on en ignore malheureusement l'origine et la date de construction.
             

2 commentaires:

  1. Bonjour Monsieur,

    permettez moi quelques précisions : en 1898 l'ancien " collège de Anglais ", alors situé rue des anglais, menaçait d'effondrement. Afin de préserver la dernière tourelle à encorbellement rémoise, fenêtres, cheminée, poutres... Léon Margotin fut charger de concevoir cette maison à son nouvel emplacement.
    Le premier habitant connu de la maison d'origine fut l'archevêque de Reims de 1508 à 1532 Robert de Lenoncourt (en 1515 il sacre François 1°)

    Léon Margotin fut également chargé de réparer les dégâts occasionnés sur la maison voisine (fin XIX° au n° 5) par les bombardements de 1914 (incendie de la cathédrale).

    En 1929 au numéro 1 l'architecte Marc Margotin (fils de Léon) réalisa délibérément en contraste la première maison cubique de la ville.

    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Je vous remercie de ces précisions bien intéressantes et qui enrichissent mon blog. Je suis toujours en demande de renseignements complémentaires.
      Cordialement.

      Supprimer