vendredi 12 octobre 2012

SAINT JULIEN LE PAUVRE - PARIS - Vème arrondissement.

Les amateurs de la série télévisée "Soeur Thérèse.com" reconnaîtront facilement l'entrée du couvent du"Moulin du Prieuré".
En fait, il n'y a pas de couvent en ce lieu; nous sommes devant l'entrée de l'église Saint-Julien-le-Pauvre située dans la rue du même nom derrière le square René Viviani.










Elle est une des plus anciennes églises de Paris, puisqu'elle n'a été terminée qu'en 1240. Elle est consacrée au rite byzantin de l'église grecque-catholique melkite. Les melkites sont des chrétiens orientaux ayant rejoint l'église catholique romaine tout en conservant leur rituel.

Le square Viviani qui entoure l'église se trouve à la place d'une annexe de l'Hôtel-Dieu. Il abrite un curieux arbre qui serait le plus ancien de Paris. C'est un robinier vénérable et cacochyme qui a été planté en 1602 et qui mesure une quinzaine de mètres.
Ce square abrite aussi des pierres usées par les siècles. Ce sont des vestiges qui pourraient provenir de Notre-Dame située juste en face. 
Il y a aussi une sculpture moderne un peu incongrue dans ce lieu; elle est due à Georges Jeanclos et date de 1991.
 


Aux alentours de cette église, il se trouve une curieuse enseigne au 14 de la rue de la Huchette. C'est un rébus formé d'une seule lettre : "Y".
Cette simple lettre annonce un commerce qui n'existe plus: il vendait des lacets pour attacher les hauts-de-chausse au pourpoint et qu'on nommait lie-grègues. Les grègues étant les hauts-de-chausse.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire